skip to Main Content
Vitamine A :  La Cause Silencieuse De La Perte De Cheveux

Vitamine A : La Cause Silencieuse De La Perte De Cheveux

Les vitamines ont de multiples fonctions dans le corps. Les diverses vitamines, lorsqu’elles agissent ensemble, aident à renforcer le système immunitaire. De plus, elles réparent les dommages causés aux cellules et aux plaies et convertissent les aliments en énergie. Cela dit, on pense souvent à tort que les compléments alimentaires ne peuvent pas nuire à notre santé. Bien que cela soit partiellement vrai pour certaines vitamines, les vitamines A, D, E et K ne correspondent pas à la description. Ainsi, l”utilisation des vitamines mentionnées ci-dessus peut avoir des effets néfastes sur la santé du corps.
 
Dans cet article, nous aborderons la relation entre cette vitamine et la perte de cheveux.

Comment la vitamine A provoque-t-elle la perte de cheveux ?

Lorsque cette substance est en excès, elle n’est pas rejetée par le corps. Elle est stockée par le foie pendant de longues périodes. Malheureusement, cela peut créer un surdosage nocif. Bien que la vitamine A soit essentielle à la croissance des cheveux, elle doit être utilisée avec modération. La vitamine A agit principalement sur le cuir chevelu. En effet, elle maintient son humidité et en réparant les dommages éventuels. Cependant, lorsqu’elle est présente en grande quantité dans le corps, elle peut devenir nocive. Le surdosage en vitamine A perturbe le cycle de croissance des cheveux. D’ailleurs, ce cycle comprend trois phases principales : anagène, catagène et télogène.

Les différentes phases du cycle capillaire

La phase anagène est la phase de croissance active des cheveux. Ainsi, c’est la période pendant laquelle les cheveux continuent à pousser. La durée de cette période est déterminée génétiquement mais peut être modifiée d’une manière externe. Ensuite, les cheveux observent la phase catagène au cours de laquelle leur pousse s’arrête. Enfin, on observe la phase télogène qui marque la fin du cycle capillaire. Après une période d’inactivité (catagène), les cheveux tombent finalement.

Le rôle de la vitamine A dans la chute des cheveux est de raccourcir la phase anagène. Cela mène à une transition prématurée vers la phase télogène et par conséquent à la chute des cheveux.

Ce Que Vous Devez Faire Pour Inverser Les Effets

Si vous pensez que vous souffrez d’une surdose de vitamine A, vous devez d’abord faire une analyse de sang pour confirmer vos doutes. Ensuite, si vous constatez que votre sang présente un taux de vitamine A trop élevée, vous devez réduire votre apport en vitamines. De plus, vous devriez avoir recours à des traitements qui peuvent inverser les effets secondaires.

L’un des traitements les plus connus est la thérapie PRP. Le PRP extrait les facteurs de croissance de votre sang et les injecte dans votre cuir chevelu. Par la suite, ces facteurs de croissance jouent un rôle majeur dans la modification de la phase de croissance des cheveux. D’une part, ils prolongent la phase anagène, d’autre part, ils retardent la phase télogène.

Ce traitement est idéal pour inverser les effets de la vitamine A dans le corps.

Quel est le moyen le plus sûr d’utilisation de la vitamine A ?

Nous vous conseillons de consommer des aliments plutôt que des suppléments. Cependant, si vous n’arrivez pas à élaborer un régime équilibré, ne vous en faîtes pas. Vous pouvez faire des tests sanguins réguliers pour surveiller la concentration de la vitamine dans votre corps.

En conclusion

Bien que cette vitamine soit essentielle, son excès peut devenir néfaste. L’excès de vitamine « A » provoque la perte des cheveux en perturbant négativement le rythme naturel du cycle capillaire. Inverser ses effets prend du temps elle est généralement stockée dans le foie pendant de longues périodes. Cependant, la thérapie PRP est une option idéale. En effet, elle stimule la croissance des cheveux en retardant la phase télogène et en prolongeant l’anagène.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la PRP, veuillez nous contacter.

Back To Top