skip to Main Content
Greffe de Cheveux en Turquie (Implant Capillaire): Le Guide Ultime de A à Z

Greffe de Cheveux en Turquie (Implant Capillaire): Le Guide Ultime de A à Z

La greffe de cheveux gagne de plus en plus de popularité et d’attention. De plus, le secteur de la greffe de cheveux en Turquie se développe rapidement. Ainsi plus de 5 000 patients visitent le pays chaque mois.

Quick Links hide

Vera Clinic a préparé le guide suivant pour vous aider à en savoir plus sur la greffe de cheveux. Ainsi, vous pourrez y retrouver  les risques, les techniques et les alternatives à la greffe de cheveux en Turquie.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux?

Une greffe de cheveux est une chirurgie qui rétablit la croissance des cheveux après la chute des cheveux. La procédure consiste à prélever des greffons d’une zone donneuse afin de les implanter dans la zone receveuse. Les résultats sont permanents et selon la technique, très naturels. Par ailleurs, il existe de nombreuses méthodes pour les greffes de cheveux. Les greffes de cheveux en Turquie utilisent les technologies les plus récentes.

Comment se déroule l’implant capillaire?

Toutes les techniques de greffe de cheveux suivent les 7 étapes de base décrites ci-dessous

1- Dessin de la ligne frontale

Votre médecin utilisera un stylo marqueur pour délimiter la limite de la racine de vos cheveux. Une fois que vous aurez approuvé la ligne tracée, la procédure pourra commencer.

2- Rasage

Le rasage n’est pas obligatoire dans chaque procédure de greffe de cheveux. À vrai dire, cela dépend de la technique utilisée et du nombre de greffons à extraire. Par exemple, dans la méthode FUT, le chirurgien rasera toute la bande donneuse pour la préparer à l’extraction. Néanmoins, dans la technique FUE, le rasage n’est pas nécessaire. Votre chirurgien le déterminera pendant l’examen clinique. Cependant, il est conseillé aux patients de raser la zone donneuse afin de réduire le risque d’infection.

3- Injection d’anesthésiant local

Les greffes de cheveux sont effectuées sous anesthésie locale. Votre chirurgien injectera le liquide anesthésiant à la fois dans la zone donneuse et receveuse.

preverastion

4- Extraction des greffons

Cette phase consiste à extraire les greffons de leur emplacement initial. De même, ce processus diffère suivant la technique employée. Chaque technique a sa propre méthode d’extraction de greffons.

5- Séparation des unités folliculaires

Après avoir extrait les greffons, il est important de les conserver dans de bonnes conditions jusqu’à leur utilisation ultérieure. Ainsi, ils sont placés dans une solution d’hypothermosol. À  Vera Clinic et dans d’autres cliniques du même genre, les chirurgiens séparent les greffons en fonction de leur nombre. Par exemple, il convient d’implanter les greffons possédant 1 à 2 cheveux au niveau de la ligne frontale. Par ailleurs, les greffons possédant plus de cheveux sont implantés au niveau de la couronne. Ces détails peuvent sembler anodins mais garantissent un résultat naturel.

6- Ouverture des canaux

Votre chirurgien fera de très petits trous sur votre cuir chevelu à l’aide de micro scalpels. Ces ouvertures hébergeront alors les greffons extraits. L’ouverture des canaux varie selon les techniques.

7- Implantation des unités folliculaires

Une fois les canaux d’implantation ouverts, les cheveux extraits seront insérés dans les canaux à l’aide d’une pince médicale angulaire.

Techniques de greffe de cheveux

La FUE et la FUT sont les seules méthodes standard pour la greffe de cheveux. D’autres techniques telles que le saphire FUE et DHI Choi sont des variantes de la méthode FUE standard.

Avantages de l’extraction par unité folliculaire (FUE) :

  • Aucune cicatrice sur les zones donneuses et receveuses.
  • Procédure chirurgicale mini-invasive non traumatique pour la cuir chevelu.
  • Résultats permanents et naturels.
  • Les poils du corps peuvent être extraits si la densité de la zone donneuse du patient est insuffisante.
  • Récupération rapide.
  • Douleur ou inconfort presque inexistant après la chirurgie.

Quels patients peuvent choisir la technique FUE ?

  • Ceux qui cherchent à restaurer ou à transplanter des cheveux sur les sourcils et la barbe.
  • Les patients qui ne peuvent pas se faire pousser les cheveux en raison de cicatrices causées par des brûlures.
  • Ceux qui ont subi une chirurgie FUT non satisfaisante. En général, ils ne sont plus éligibles à la FUE compte tenu de la quantité de cicatrices formées.
  • Ayant des programmes chargés et nécessitent une intervention chirurgicale avec des taux de guérison et de récupération rapides.
  • À la recherche d’une chirurgie peu invasive pour restaurer les cheveux perdus.

Extraction des unités folliculaires Sapphire FUE

  • La méthode Sapphire FUE est une variante du FUE. Cependant, elle suit les mêmes étapes et le même tableau de travail qu’une FUE standard.
  • La seule différence entre les deux méthodes est l’équipement chirurgical en Sapphire FUE et son impact conséquent sur les résultats.
  • On utilise des lames fabriquées à partir de pierres précieuses de saphire.
  • Cette pierre précieuse permet à la lame d’avoir une extrémité en forme de V.
  • L’extrémité en V permet d’effectuer des perforations minuscules précises. Ainsi, aucun dommage n’est infligé aux follicules sains à proximité de la zone receveuse.

Avantages du Saphire (FUE) :

  • Résultats permanents et naturels.
  • Pas de cicatrices.
  • Aucun dommage infligé aux follicules voisins.
  • Taux de récupération rapide.
  • Plus de greffons transplantées
  • Douleur ou inconfort négligeable pendant et après la chirurgie.

 Quels patients peuvent choisir la technique Saphire FUE ?

  • Les patients qui ont des cheveux assez épais et qui cherchent à augmenter la densité de leurs cheveux.
  • Qui souffrent de perte de cheveux avancée.
  • Ayant des horaires chargés et nécessitant une procédure avec des taux de guérison et de récupération rapides.
  • À la recherche d’une chirurgie peu invasive pour restaurer leurs cheveux.

 Transplantation d’unités folliculaires (FUT) :

  • Dans la greffe de cheveux FUT, les chirurgiens n’extraient pas les cheveux individuellement. Au contraire, ils retirent entièrement du cuir chevelu à une profondeur de 5-7 mm.
  • Votre chirurgien va ensuite piquer le cuir chevelu et cela crée une cicatrice linéaire qui est très visible. De plus, les infirmières vont disséquer la bandelette au microscope.
  • Ensuite, le chirurgien incise le cuir chevelu à l’aide de lames de scalpel en acier. Enfin, les greffons récoltés sont implantés.

Avantages de la FUT 

  • Beaucoup plus de follicules pileux peuvent être extraits en une seule session par rapport à la FUE.
  • Cheveux d’aspect naturel permanent.
  • Prix ​​relativement inférieur par rapport aux autres méthodes.

Quels patients peuvent choisir la technique Saphire FUT ?

Les patients :

  • Qui ne craignent pas d’avoir une cicatrice linéaire induite par le caractère invasif de cette chirurgie.
  • Avec moins de cheveux dans la région donneuse.
  • Qui sont à l’aise avec des taux de récupération relativement plus longs par rapport aux autres traitements .

Implantation directe des cheveux grâce à la méthode DHI / Stylo Choi :

  • L’implantation directe de cheveux à l’aide du stylos Choi est une technique relativement moderne, similaire à la FUE.
  • Chaque procédure de greffe de cheveux suit les mêmes étapes de base. Premièrement, une anesthésie locale est appliquée. Ensuite, les greffons sont extraits. Cette étape est suivie par l’ouverture des canaux et enfin l’implantation.
  • En fait, la DHI suit la même procédure que la FUE standard jusqu’aux étapes d’incision et d’implantation.
  • La différence repose toutefois sur le matériel utilisé.
  • La greffe de cheveux DHI utilise une aiguille creuse en forme de stylo, appelée stylo d’implantation Choi.
  • Lors de l’utilisation du stylo Choi, deux des étapes susmentionnées peuvent être combinées en une étape.
  • Les greffons extraits sont placés à l’extrémité du stylo. Ensuite, il ne reste qu’à les implanter en les “piquant” au niveau des incisions.

Avantages du stylo DHI :

  • Résultats permanents et naturels.
  • Cicatrice qui ne se voit pas à l’œil nu.
  • Une intervention chirurgicale mini-invasive qui n’est pas traumatisante pour le cuir chevelu.
  • Aucun dommage infligé aux follicules voisins.
  • Taux de récupération rapide.
  • Douleur ou inconfort négligeable pendant et après la chirurgie .

Quels patients peuvent choisir la technique DHI ?

Les patients :

  • Qui peuvent se le permettre. La greffe de cheveux DHI Choi étant une technique de pointe, coûte plus cher que d’autres méthodes .
  • Ayant des horaires de travail chargés et nécessitant une procédure avec des taux de guérison et de récupération rapides.
  • Qui ne craignent pas une procédure légèrement plus longue.

les techniques de greffe

Qui devrait songer à effectuer une greffe de cheveux en Turquie?

Si vous cherchez à opter pour une greffe de cheveux en Turquie, nous vous conseillons de lire les conseils ci-dessous. Ces conseils assureront votre sécurité pour garantir un voyage enrichissant.

·Causes De La Perte De Cheveux

  • Si la perte de cheveux est due à des cicatrices, des brulûres ou à une alopécie androgénique, alors vous pouvez effectuer une greffe en Turquie.
  • Les patients souffrant d’une perte de cheveux causée par une maladie auto-immune, une calvitie, ou une alopécie sans motif ne peuvent pas effectuer une greffe de cheveux.

· Densité suffisante De Cheveux De Donneur

  • Il est important d’avoir des cheveux donneurs denses pour pouvoir les transplanter. Parce que la qualité de votre zone donneuse peut avoir un impact sur les résultats de la greffe de cheveux.
  • Les patients qui ne possèdent pas une zone donneuse assez dense ne peuvent pas effectuer une greffe de cheveux.

L’age

  • L’âge n’est pas un facteur très déterminant lorsqu’il s’agit de greffes de cheveux en Turquie.
  • Cependant, avoir plus de 23 ans vous rend plus adapté à la greffe de cheveux. Parce qu’il est probable que les schémas de perte de cheveux se stabilisent après l’âge de 23 ans. Ainsi, il n’est pas recommandé de subir une greffe de cheveux avant la pilosité.

· Les conditions médicales

  • Les patients souffrant de diabète ou d’hypertension doivent suivre un traitement médical. De plus, ils doivent être en bonne santé pour pouvoir subir une greffe de cheveux en Turquie. Cependant, tous les cas ne sont pas considérés comme éligibles.
  • Les patients souffrant d’autres troubles chroniques ou de problèmes de santé doivent consulter leur médecin.
  • Les patients souffrant de maladies transmissibles par le sang ne sont pas éligibles en Turquie. Parmis ces maladies, on compte l’hépatite A ou B, le VIH, etc.

 

Choisir la bonne technique

Il n’existe aucun moyen précis de choisir la bonne technique de greffe de cheveux. Tenez compte de divers facteurs lors de la prise de décision. Par exemple, votre budget, votre tolérance aux grosses cicatrices et le temps dont vous disposez pour la guérison.

  • Cicatrices

FUT est la seule méthode qui laisse une grande cicatrice visible sur le cuir chevelu après le traitement. FUE et ses variantes sont des techniques modernes qui ne laissent aucune cicatrice visible. La plupart des patients trouvent que la cicatrice est un inconvénient et limite leurs options de style de cheveux

  • Le temps de récupération

Le temps de récupération varie légèrement entre les techniques. Habituellement, FUT a la plus longue période en raison de la taille de la cicatrice.

  • Budget

Le budget est le plus grand facteur dans les équations. Bien que le FUT soit le plus gênant, la plupart des patients le choisissent car c’est le moins cher. Cependant, le moyen de contourner cela est le tourisme médical. C’est la raison pour laquelle la greffe de cheveux en Turquie est très populaire. Ainsi, effectuer une greffe en Turquie vous permet de choisir la méthode idéale à un prix abordable.

Préparation à la chirurgie

 

 1 à 2 semaines avant la chirurgie

  • Premièrement, abandonnez l’utilisation des anticoagulants et des anti-inflammatoires quinze jours avant la chirurgie.
  • Ensuite, ne consommez pas de suppléments vitaminiques 14 jours avant la chirurgie.
  • De plus, cessez de fumer et de consommer de l’alcool une semaine avant la chirurgie. Ils peuvent modifier le temps de guérison.

24 heures avant la chirurgie

  • Dans un premier temps, lavez soigneusement les cheveux en utilisant un shampooing pour cheveux ordinaire.
  • Les patients ne doivent pas se faire couper les cheveux.
  • De plus, il est conseillé de se reposer avant l’opération et de dormir suffisamment.

Le jour de la chirurgie

  • D’abord, prenez un petit déjeuner léger.
  • Puis, évitez de consommer du café ou des boissons contenant de la caféine.
  • Idéalement, n’utilisez pas de produits capillaires et veillez à ce que votre cuir chevelu soit propre.
  • Enfin, portez des vêtements à large col pour pouvoir les enfiler facilement avant et après la chirurgie. Cela vous évitera d’endommager vos greffons.

 Instructions après une greffe de cheveux

 

Instructions poste greffe de cheveux

  • Premièrement, il faut s’abstenir de boire de l’alcool et du café. Évitez de fumer et d’utiliser des anti-inflammatoires pendant les 7 premiers jours après l’opération.
  • Deuxièmement, dormez dans une position inclinée pendant une semaine pour éviter l’apparition d’un oedème.
  • Par ailleurs, ne vous douchez pas pendant les deux premiers jours suivant l’implantation.
  • Ensuite, procurez-vous un spray salin stérilisé afin de l’appliquer quotidiennement sur le cuir chevelu pendant environ 3 à 4 jours.
  • De plus, cessez d’utiliser un séchoir ou d’appliquer de la chaleur sur le cuir chevelu.
  • Enfin, évitez les rayons directs du soleil pendant une semaine après la greffe de cheveux. Nous vous conseillons de protéger le cuir chevelu avec un bonnet ou un chiffon léger contre le soleil.

 

2-4 semaines après la chirurgie de greffe de cheveux

 
  • Les patients doivent protéger leur cuir chevelu des rayons du soleil.
  • De plus, il est plus sûr pour les patients de se faire couper les cheveux pendant cette période.
 

Comment soulager les symptômes de guérisons

 
Saignement suite à une implant capillaire
 
Des saignements légers peuvent se produire pendant les premiers jours. Cependant, ils vont progressivement diminuer au cours de la cicatrisation des plaies. Vous pouvez traiter les saignements en appliquant une légère pression à l’aide d’une compresse stérile. Ainsi, il est important d’éviter de frotter le cuir chevelu car cela pourrait endommager les greffons.
 
Si le saignement ne diminue pas au courant de la semaine, demandez l’aide d’un professionnel.
 

Démangeaisons suite à la greffe de cheveux

 
Au fur et à mesure que les plaies guérissent, des démangeaisons surviendront. De ce fait, il est préférable de ne pas gratter ces zones car vous risquez d’endommager les greffons. Par exemple, un lavage en douceur des régions donneuses et des cheveux implantés accélèrera le processus de formation de croûtes. Finalement, les patients peuvent se procurer des sérums antibactériens si les démangeaisons deviennent insupportables.
 

Douleur suite aux greffes de cheveux 

 
Les patients se verront prescrire des analgésiques par leur médecin après la chirurgie. Donc, il est important de suivre le traitement d’une manière rigoureuse. Normalement, le médicament à lui seul devrait suffir à maîtriser la gêne et la douleur.

 

Les solutions non chirurgicales alternatives

 

Minoxidil (Rogaine) :

 
Minoxidil est l’un des deux traitements approuvés par la FDA contre la perte de cheveux. Ce traitement se présente sous forme liquide. Cependant, vous devez appliquer la solution sur le cuir chevelu quotidiennement pendant une période minimale de 6 mois pour que contrôler votre chute. Ainsi, ce traitement est à long terme et doit être appliqué en continu pour maintenir la croissance des cheveux .

Finastéride (Propecia) :

 
Le second traitement non chirurgical approuvé par la FDA pour les hommes est le finastéride. En général, les patients prennent du finastéride par voie orale sous forme de pilule. Ainsi, ils peuvent constater une diminution de la perte de cheveux et éventuellement une nouvelle croissance. Cependant, ce traitement est à long terme et doit être consommé en continu pour maintenir la croissance des cheveux.
 

Traitement par plasma riche en plaquettes (PRP) :

 
Ce traitement n’est pas approuvé par la FDA, mais est devenu très populaire au cours des dernières années. La PRP recueille le plasma riche en plaquettes du sang du patient en le centrifugeant. Ensuite, le plasma collecté contient des facteurs de croissance et est injecté dans le cuir chevelu des patients pour booster les cheveux. Évidement, plusieurs séances mensuelles sont recommandées jusqu’à ce que des résultats soient observés.
 

Choisir la bonne clinique et les bons médecins en Turquie :

 
Les résultats d’une greffe de cheveux dépendent autant de la compétence et de l’expérience du chirurgien que de la technique qu’il utilise.

 

Voilà les choses que nous vous conseillons de faire lors de votre choix de clinique en Turquie:

 
  • Dans un premier temps, vérifiez l’accréditation des associations médicales internationales telles que JCI ou ISHRS
  • Puis, assurez-vous que la clinique en question offre une séance de consultation gratuite pour diagnostiquer la cause de la perte de cheveux.
  • De plus, vérifiez si les chirurgiens sont certifiés par le gouvernement. Vérifiez également s’ils détiennent une vaste expérience dans le domaine de la greffe de cheveux.
  • Enfin, les images avant et après sont les indicateurs les plus précis de la compétence et du niveau des chirurgiens. Ainsi, il est crucial de consulter le catalogue des images avant de confier ses cheveux à une clinique.

De plus:

  • D’abord, vérifiez la réputation et le classement de la clinique sur Google. 
  • Ensuite, assurez-vous que la clinique en question fournit des services de suivi post-opératoires.
  • Par ailleurs, il est plus sûr de traiter avec des cliniques dont les coûts sont dans la moyenne. Des prix très bas indiquent des normes peu élevées et des chirurgiens non qualifiés.
  • Enfin, assurez-vous que les opérations sont effectuées par des chirurgiens et non par des techniciens en greffe de cheveux.
 

Chronologie de la croissance des cheveux et résultats

 

1-3 mois après la greffe de cheveux

 
Avec le temps, des changements significatifs seront perceptibles. 3 mois après une greffe de cheveux, le cuir chevelu peut devenir acnéique.
 
Cependant, cela ne devrait pas être une cause d’inquiétude. En effet, l’apparition de l’acné est probablement due à une folliculite et non à un symptôme d’inflammation.
 
Si cela se produit, vous pouvez la traiter à l’aide d’antibiotiques oraux ou sériques. De plus, des pommades contenant du peroxyde de benzoyle ou de l’acide salicylique sont également conseillées. Par ailleurs, il est préférable d’éviter de prendre des douches chaudes pendant cette période. Au final, des améliorations significatives doivent être constatées dans les quelques jours qui suivent.
 

4-5 mois après la chirurgie

 
Après 4 à 5 mois, vous pourrez prédire les résultats finaux. Mais avec le temps, vos cheveux vont progressivement devenir plus forts et plus épais.
 

8-12 mois après la chirurgie

 
Entre 8 et 12 mois, des changements majeurs se produiront. La densité et le schéma de croissance des cheveux seront meilleurs. De plus, d’ici là, vous pourrez laver, couper, peigner ou teindre vos cheveux à nouveau.
 

Traitements complémentaires

 
  • Dans un premier temps, la thérapie par plasma riche en plaquettes (PRP) peut être très efficace. Elle peut stimuler davantage les facteurs de croissance des greffons implantés.
  • De plus, les shampooings ou les lotions contenant du Minoxidil peuvent renforcer les cheveux implantés.
  • Par ailleurs, des suppléments capillaires sont essentiels pour renforcer les cheveux. Nous vous conseillons de prendre des vitamines pour stimuler vos greffons.
 

Risque d’infections après une greffe de cheveux 

 Étant donné que les greffes de cheveux engendrent des coupures dans la peau, il existe un risque naturel d’infection. Selon les statistiques, seulement 1% des patients ayant subi une greffe de cheveux souffrent d’une infection grave. Ceci dit, vous pouvez éliminer ces risques avec les bonnes pratiques.

Symptômes d’infection après une greffe de cheveux :

 
Surveillez les saignements, les démangeaisons, l’enflure, les rougeurs, l’inconfort ou les sensations de brûlure. Si ces symptômes persistent ou s’aggravent, veuillez faire appel à un professionnel.
 

Comment éviter les infections après une greffe de cheveux

 
  • Premièrement, essayez de ne pas toucher votre cuir chevelu.
  • Deuxièmement, ne touchez pas aux croûtes autour des follicules cicatrisants.
  • Troisièmement, nous recommandons aux patients d’utiliser le shampooing et la lotion prescrits pendant les 14 premiers jours.
  • Par ailleurs, respectez strictement les instructions de suivi de la greffe de cheveux.
  • De plus, faites attention à votre hygiène après la greffe de cheveux.
  • Enfin, ne fumez pas et ne buvez pas d’alcool pendant la première semaine après une greffe de cheveux.
 

 Les soins des plaies après une greffe de cheveux

 
  • Premièrement, vaporisez une solution saline sur une gaze et tapotez doucement autour de votre cuir chevelu. Ensuite, répétez deux fois par jour pendant 30 minutes au cours des 3 premiers jours.
  • Enfin, appliquez des onguents antibiotiques tels que Polysporin, Bacitracin ou Aquaphor deux fois par jour pour prévenir l’infection de la zone donneuse. De plus, vous pouvez également utiliser les onguents ci-dessus pour réduire le séchage et la formation de croûtes.
 

Planification d’un voyage de tourisme médical en Turquie :

 
Une fois que le patient aura pris la décision de s’engager, il faudra planifier le reste.
 

Etape 1 : consultation gratuite  

 
Réservez une séance de consultation gratuite auprès de votre clinique. Pendant cette session, vous devrez envoyer des photos récentes de votre cuir chevelu, de votre zone donneuse et de votre zone receveuse. Par la suite, des spécialistes évalueront ces photos et détermineront si vous pouvez ou non effectuer une greffe.
 

Étape 2 : dispositions du vol

 
Si le patient est éligible pour une greffe de cheveux, alors il devra effectuer une réservation. Les cliniques en Turquie ne couvrent pas les frais du vol. Cependant, à l’arrivée, un représentant de la clinique et un chauffeur accueilleront les patients. Ainsi, la clinique couvre les frais d’hébergement et de transport pendant 2 à 3 jours.

 

Étape 3 : Consultation en personne (jour 1)

 
À votre arrivée en Turquie, un représentant du centre de greffe de cheveux vous accueillera à l’aéroport. Ensuite, vous vous rendrez à la clinique pour effectuer une consultation. Durant la consultation, le médecin prescrira des examens sanguins pour confirmer la candidature du patient. Enfin, il vous expliquera la méthode de traitement et le nombre de greffons qui conviennent à votre cas.

Étape 4 : La chirurgie (jour 1 ou jour 2)

S’il reste du temps, vous pouvez vous faire opérer après votre consultation. Sinon, elle sera programmée pour le lendemain.

Étape 5 : Lavage (jour 2 ou 3)

Le lendemain, nous vous raccompagnerons à l’hôpital pour votre lavage en clinique. Au cours de cette séance, les infirmières commenceront par rincer doucement votre cuir chevelu. Ensuite, elles appliqueront des produits pour éliminer très doucement les caillots sanguins.

Questions fréquentes sur la greffe de cheveux

Quelle est la durée d’une opération de greffe de cheveux ?

La chirurgie de greffe de cheveux est une procédure en plusieurs étapes d’une durée totale de 6 à 8 heures. Cela dépend de la méthode employée.

Les résultats sont-ils permanents ?

Oui, les résultats de la greffe de cheveux sont permanents. Les greffes proviennent de régions donneuses sûres et résistantes à la chute des cheveux.

Les cheveux greffés tombent-ils ?

Environ 3 semaines après la chirurgie, les cheveux commenceront à tomber. Mais, vous devez noter que ce sont les cheveux qui tombent et non l’unité folliculaire. Néanmoins, si vos unités folliculaires tombent, n’essayez pas de les remettre en place.

De combien de greffons ai-je besoin ?

Le nombre de greffons nécessaires dépend entièrement de vos zones dégarnies. Le tableau suivant comprend les niveaux de perte de cheveux et le nombre moyen de greffons dont elles ont besoin. Gardez également à l’esprit que la greffe excessive ne vous donnera pas de résultats à l’apparence naturelle. En d’autres termes, la densité moyenne des cheveux par cm carré est comprise entre 60 et 85 unités folliculaires.

Scale de Norwood

ya-il des cicatrices après une greffe de cheveux ?

Les cicatrices ne sont visibles que si le patient opte pour une méthode FUT.

Est-ce que je ressentirai des douleurs pendant et après une greffe de cheveux ?

Non, la procédure se déroule sous anesthésie locale. Par conséquent, vous ne ressentirez aucune douleur pendant ou après la chirurgie. L’anesthésie est injectée à l’aide d’une aiguille. Vous risquez de sentir une légère douleur pendant les premières secondes de l’application. Cependant, cette douleur devrait se dissiper quelques minutes après le début de la procédure.

Quand puis-je retourner au travail ?

Les patients peuvent reprendre leurs activités régulières immédiatement après la chirurgie. Toutefois, nous leur recommandons de se reposer quelques jours avant de retourner au travail.

Que dois-je prendre en compte avant de subir une greffe de cheveux en Turquie ?

Faites bien vos recherches avant de décider où effectuer votre greffe. De plus, choisissez des cliniques agréées par des associations médicales internationales et vérifiez la crédibilité du chirurgien. Par ailleurs, lisez les critiques des patients précédents et demandez toujours des images avant et après.

Les femmes peuvent-elles subir une greffe  en Turquie ?

Oui, les femmes peuvent effectuer une greffe de cheveux en Turquie. Mais comme pour les hommes, toutes les femmes ne sont pas forcément de bonnes candidates. Réservez une consultation en ligne pour savoir si votre cas convient à une greffe de cheveux en Turquie.

Les patients souffrant d’hépatite A ou d’hépatite E peuvent-ils subir une greffe de cheveux en Turquie ?

Non, car ces deux virus n’appartiennent pas à la catégorie des agents pathogènes.

 

Y a-t-il une limite d’âge pour pouvoir subir une greffe en Turquie ?

Il est préférable d’atteindre l’âge de 23 ans avant d’envisager une greffe de cheveux. À ce stade-là, la chute de cheveux devrait avoir atteint son niveau limite.

 

Quelle est la différence entre le nombre de greffons, des unités folliculaires et le nombre de cheveux ?

Un greffon est tout tissu vivant sur le corps qui a été extrait de son emplacement d’origine. Lors d’une greffe de cheveux, le chirurgien extrait des greffons, puis les transplante dans les zones receveuses. Au final, le nombre d’unités folliculaires varie en fonction du nombre de cheveux. Une unité folliculaire peut contenir entre 1 à 5 cheveux.

 

 

Back To Top